PAEPAMA

Les Philippines…

En quelques mots:

La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de 7 107 îles qui s'étendent sur 1 800 km de long. Trois principales régions constituent le pays: les îles de Luçon (avec Manille, la capitale) et de Mindanao et l'archipel des Visayas. Les Philippines regroupent 97,9 millions d'habitants. Le peuple philippin est muti-culturel au vue de ses multiples colonisations (espagnole, américaine, japonaise) et du fait que 180 langues sont aujourd'hui parlées. Il y a deux langues officielles: l'anglais et le tagalog. De part la colonisation espagnole, le catholicisme domine (81% de catholiques). La foi est un élément important dans la vie des philippins. Les Philippins nourrissent une passion pour la danse, le spectacle et la musique.

Drapeau PhilippinesLe drapeau des Philippines reflète son histoire et son identité. Le triangle blanc symbolise le mouvement de libération qui lutta contre la colonisation espagnole. Les étoile s représentent les trois principales régions du pays:
les îles de Luçon et de Mindanao, et l'archipel des Visayas. Les huit rayons du soleil symbolisent les huit provinces qui furent à l'origine du soulèvement contre les Espagnols. Le bleu et le rouge, dont la disposition s'inverse en temps de guerre, évoquent respectivement le courage et la magnanimité. Le blanc symbolise quant à lui la paix.

Informations pratiques:

  • Climat: tropical, chaud et humide toute l'année. Température moyenne: 25°C.
    Est: Saison des pluies de décembre à mars. Saison sèche de avril à novembre.
    Ouest: Saison des pluies de juin à octobre. Saison sèche de novembre à mai.
  • Visa: pour les ressortissants français, un séjour touristique inférieur à 22 jours ne nécessite pas de Visa. Le passeport doit être valide pendant les 6 mois qui suivent la période couvrant le séjour.
  • Santé: aucun vaccin n'est exigé pour entrer aux Philippines. Il est cependant recommandé d'être à jour dans ses vaccins. Des traitements/répulsifs contre les moustiques sont également recommandés.
  • Décalage horaire: +8h GMT
  • Ambassade de France aux Philippines: Pacific Star Building. 16e étage. Angle Gil Puyat et Makati Avenues. 1200 Makati City
    Tel: +63 (2) 857 69 00 - Fax +63 (2) 857 69 48 - www.ambafrance-ph.org

Informations supplémentaires:

  • Visitez le site de l'office du tourisme des Philippines en cliquant ici
  • Information Lonely Planet en cliquant ici
  • Information Guide du Routard en cliquant ici

La démarche d'adoption…

Organismes pour adopter aux Philippines

  • Agence Française de l'Adoption (AFA) - Lien vers la fiche pays ici
  • OAA Amis des Enfants du Monde (AEM) - Lien vers leur site ici
  • OAA Médecins Du Monde (MDM) - Lien vers leur site ici

Les informations relatives aux démarches d'adoption aux Philippines sont disponibles sur le site de l'AFA et du Service de l'Adoption International (ici).

Contexte général

Le terme « agence » concerne les OAA au sens large : pour la France l’AFA, AEM ou MDM, seuls accrédités pour une adoption aux Philippines.

L’ICAB ( Inter-Country Adoption Board) centralise à la fois les demandes des postulants à l’adoption (PAPs) du monde entier et les dossiers des enfants proposés en adoption internationale de l’ensemble des structures d’accueil des Philippines.

L’ICAB organise entre autres, un congrès, tous les 2 ans sur l’adoption des enfants Philippins, participe à la formation des travailleurs sociaux qui prennent en charge les enfants et la rédaction des dossiers, participe à la politique de protection de l’enfance et est attentif aux échanges qui ont lieu avec les pays partenaires.

Quelques exemples :

  • La transformation de la procédure judiciaire en procédure administrative, qui a nécessité le vote d’une loi par le parlement : En effet, l’engorgement des tribunaux est tel dans certaines région que, entre le moment ou le travailleur social déposait une demande auprès du tribunal, alors qu’il disposait de l’ensemble des documents, et le moment ou la validation par le juge du dossier, il pouvait se passer jusqu’à 3 ans. La loi a été mise en application fin 2009, les enfants en cours d’apparentement sont encore sous l’ancienne procédure
  • La création d’un livre pour l’enfant, sur le mode des « livres de naissance », avec des emplacements pour mettre les photos, des informations sur le pays, la nourriture, les jeux des enfants…., donné à chaque enfant lors de son départ des Philippines.

Les Philippines ont signé la convention de La Haye et en appliquent depuis de nombreuses années ses principes. Les Philippines font partie des pays dans lequel les procédures d’adoption sont les mieux structurées et sécurisées :

  • Recherche d’une solution dans les familles : recherche de la famille si nécessaire, par voie de presse, radio, enquête de police, recherche de solutions à l’intérieur de la famille, temps incompressible de réflexion et de rétractation lors d’un abandon volontaire.
  • Recherche d’une adoption nationale, le dossier n’est transmis à l’ICAB qu’après cette étape. On constate une augmentation du nombre d’adoption aux Philippines, et en particulier des adoptions régulières, ces adoptions concernent principalement des bébés.
  • Gestion centralisée des procédures en relation uniquement avec les « agences » (AFA, AEM et MDM pour la France). Aucun contact direct entre les postulants et l’ICAB n’est possible ni autorisé, quel que soit le stade de la procédure.
  • Gestion de la procédure d’adoption par l’ICAB directement, les postulants n’ont pas de démarche à faire par eux même aux Philippines. L’autorisation de départ est donnée quand le visa a été délivré par le SAI à l'Ambassade.

Les valeurs que l’ICAB met particulièrement en avant sont :

  • La recherche d’une famille pour un enfant. Chaque enfant, dont le dossier a été confié à l’ICAB a un dossier qui reprend son histoire familiale et personnelle, son dossier médical et une conclusion rédigée par le travailleur social en charge de l’enfant qui donne des préconisations à l’ICAB pour lui choisir une famille.
  • L’adoption des fratries, sans les séparer. La plupart des fratries 3 enfants ou plus, et, même pour les fratries de 2, au mois un enfant des enfants a souvent plus de plus de 5 ans.
  • La capacité des parents à faire face aux difficultés de l’enfant, à l’accompagner dans son développement, à élever les enfants dans la foi chrétienne. L'ICAB veut s'assurer de la capacité des parents à "faire face", a prendre en compte et accompagner les difficultés que pourrait rencontrer leur enfant, a construire un lien sécure, à gérer le développement personnel, la scolarité, et les retards éventuels que l'enfant peut présenter à l'arrivée.
  • La centralisation et la transparence des procédures.

De ce fait l’ICAB est particulièrement exigeant sur:

  • Les évaluations psychologiques: en particulier par rapport aux capacités des parents à faire face aux difficultés que pourrait rencontrer l’enfant, et à l’accompagner dans son développement. Lors du dernier congrès l’ICAB avait pointé le fait que les dossiers étaient trop différents d’un pays à l’autre, et que les évaluations psychologiques étaient dans certains cas, insuffisants pour prendre des décisions. Les postulants doivent désormais passer des tests de personnalité, auprès d’un psychologue. L’ICAB vient récemment de restreindre les test aux seuls MMPI-2-RF et MCMI-III pour tous les dossiers envoyés ou non, non encore acceptés par l'ICAB.
  • Les lettres de motivation: Les parents doivent dans leur lettre de motivation faire mention de tout ce qu'ils mettent en place pour se préparer et ce qu'ils prévoient de faire lors de l'arrivée de l'enfant (ex: congé parental...)
  • Le fait d’être informé de tout changement dans la famille,une fois le dossier accepté par l’ICAB

L’ICAB assure l’accès personnel aux origines personnelles,

  • En conservant toutes les pièces du dossier de l’enfant
  • En facilitant la recherche des parents biologiques, à la demande des enfants adoptés majeurs, ou des parents, mais ceux-ci devront obtenir un consentement écrit de leur enfant adopté devenu majeur.
  • En informant les parents de naissance qu’ils peuvent laisser leurs adresses successives à l’ICAB.

Exclusivité / préférence pour un pays

  • L’ICAB a rappelé que les Philippines souhaitent que les postulants qui ont un dossier accepté aux Philippines, n’aient pas de dossiers en cours dans un autre pays. Un engagement d’exclusivité est désormais signé par les postulants.Cette exclusivité ne concerne pas  l’adoption d’enfants pupilles de l’état.
  • L’ICAB demande à ce que les parents s’intéressent particulièrement au pays de leur enfant. Il n’est pas souhaitable que dans le rapport social ou psychologique figure une attirance pour un autre pays ou un autre continent.

Pour poser une question, écrivez-nous…

Les statistiques…

En France:

  2007 2008 2009 2010 2011 2012
Dossiers envoyés et acceptés par l'ICAB en... 10 26 41 21 27 13
Dossiers en attente d'apparentement au 30/10/2012 - - 28 20 27 13
Nombre de visas délivrés 21 18 3 14 7 16
Enfants adoptés via l'AFA 9 12 3 12 6  

Dans cette section

"Adoption aux Philippines",

vous trouverez:

  • des informations générales sur les Philippines,
  • les principales caractéristiques de la démarche à suivre pour adopter un enfant philippin,
  • quelques statistiques sur les adoptions réalisées ces dernières années

Connexion